Carole Couvert, élue le 17 avril 2013, nouvelle présidente de la CFE-CGC a déclaré sa confiance dans les militants de toute l’organisation. Elle engage toute son énergie et celle de ses colistiers – Marie-Françoise Leflon, secrétaire générale, et Franck Zid, trésorier national pour « aller de l’avant ».

Cette élection est un signe de confiance pour refaire de la CFE-CGC l’organisation numéro de un de l’encadrement. Sans attendre, la nouvelle direction confédérale prendra des mesures pour associer l’ensemble des structures professionnelles et territoriales, axées sur un programme fondé sur la démocratie participative et dans une logique d’accompagnement des salariés.

Ce programme engage six actions clés :

Le lancement d’un fonds d’investissement éthique destiné à accompagner les créateurs d’entreprises qui valorisent le capital humain.

La création d’un baromètre annuel CFE-CGC « privé, public : quelles entreprises d’avenir ? » destiné à promouvoir les bonnes pratiques économiques et sociales.

L’installation d’une communication positive faisant de la CFE-CGC un acteur positif du changement.

Positionner la CFE-CGC comme l’accompagnateur privilégié des jeunes à leur entrée dans la vie active.

Créer un réseau de soutien et d’accompagnement pour les personnes en situation de souffrance au travail.

Mettre sur pied une Fondation de l’engagement citoyen destinée à soutenir les militants, pour faire en sorte que leur parcours syndical voire politique ne nuise plus à leur parcours professionnel, notamment en termes de reconversion.

Ces actions, en forme d’engagements, donneront à la CFE-CGC une nouvelle ambition : être à l’initiative, en permanence au service de l’encadrement.